Le métier de consultant ERP implique de dominer diverses techniques et méthodologies

Publier tous les jours, mon défi confinement

Défi confinement: publier tous les joursQuand l'annonce du confinement est tombée le 16 mars, je me suis fixé comme objectif de publier un article de blog tous les jours pendant six semaines. J'ignorais comment ça allait se passer. Depuis que mon site michelcampillo.info existe (2004) j'ai pensé à plusieurs reprises pouvoir commencer à publier tous les lundis, mercredis et vendredis, sans jamais y parvenir avec autant de régularité.

Avec le confinement lié à la crise sanitaire du coronavirus, j'ai saisi l'opportunité pour commencer à publier tous les jours (sauf le dimanche) sur mon blog. Je n'avais pas spécialement sous la main de brouillons d'articles sur lesquels travailler. Je n'ai jamais vraiment été un blogueur prolifique. Au fil des années j'ai peu à peu supprimé 85% de tous les articles écrits, à cause de leur obsolence naturelle ou du faible intérêt des lecteurs pour tel ou tel sujet. Le confinement m'a donc permis de redynamiser mon blog.

Défi confinement: publier tous les jours
Alimenter mon blog tous les jours (sauf le dimanche) pendant le confinement: mon défi.

Commençons par une liste de tout ce que j'ai écrit en six semaines, presque 35 billets:

Voici quelques techniques que j'ai utilisées dans la rédaction de tous ces articles sur mon blog.

🚀 Lire plus que ce qu'on écrit

Je sais que la lecture prend du temps (et l'écriture aussi), mais c'est pour une bonne raison que je le dis. La clé de l'écriture est la lecture. Plus vous lisez, plus vous êtes prêt à écrire. Pour écrire les 35 posts publiés en six semaines lors de mon défi confinement, j'ai lu des douzaines d'articles sur plein de blogs pour m'assurer de couvrir tous les angles et de recueillir suffisamment d'informations pour ne pas dire de bêtises.

Est-ce une bonne pratique? Bah reconnaissons que la plupart des articles de blog sont partagés par les utilisateurs sur les réseaux sociaux sans même être lus. Même lorsque les visiteurs lisent les billets de blog, c'est souvent plus une analyse rapide (un balayage du regard) qu'une véritable lecture approfondie. Parfois un titre et un ou deux paragraphes suffisent à satisfaire un lecteur. Donc tout vérifier et re-vérifier avant publication sur mon blog est surtout une question d'image de marque.

Le contenu lui-même peut faire une différence quand même, cela dépend si c'est un article de fond dont la lecture approfondie vaut le coup, ou si c'est seulement partager une veille. Il n'empêche que pour être sûr de créer des contenus intéressants au lieu de simplement répéter ce que tout le monde dit, il est important de lire. Personnellement je lis beaucoup sur l'univers des ERP, c'est mon métier et même si je ne peux pas tout suivre, j'essaie quand même pour que mon expertise ERP soit visible sur mon blog.

J'ajoute que je commente aussi assez souvent sur d'autres blogs. Les blogs sont une communauté et y contribuer signifie y prendre part. Lire d'autres blogs que le sien, c'est la base. 😁

🚀 Rechercher l'inspiration d'autres blogueurs

Puisque vous lisez tout ce qui relève de vos centres d'intérêt sur le Net, inspirez-vous de ce que font les autres blogueurs. Croiser des idées, les confronter les unes aux autres est un excellent moyen de réfléchir. Il y a des tonnes de blogs sur chaque sujet, rien que sur les ERP on pourrait déjà en dresser une belle liste. Je suis sûr que vous en connaissez beaucoup, vous êtes tombé dessus par hasard au détour d'une recherche sur Internet mais vous ne les mettez pas systématiquement dans vos favoris, grave erreur ! 😁

A part l'actualité, j'aime bien suivre ce que les blogueurs connus écrivent et qui concerne mon domaine d'activité, la gestion de projet ERP et par extension le numérique en général. Suivre un blogueur à succès permet d'identifier les sujets tendances qui intéressent le lectorat.

🚀 Savoir sortir de son créneau

Le défi confinement d'écrire un article de blog par jour m'a permis de trouver de nouveaux centres d'intérêt pour écrire plus régulièrement. Je lis bien sûr au-delà des sujets type informatique de gestion. En recherchant des idées à l'extérieur de mon milieu professionnel au sens strict, j'ai élargi mon horizon de blogueur et j'ai trouvé de nouveaux lecteurs. Inscrivez-vous pour garder le contact:

Abonnement à la lettre de diffusion

Pour trouver des sujets je fais du brainstorming, et c'est d'autant plus facile que j'ai ajouté de nouveaux axes dans mes publications. Je donnerai trois exemples: la cybersécurité, l'intelligence artificielle, les crypto-monnaies. J'avais déjà écrit sur la cybersécurité vers 2014, mais jamais sur les autres sujets. C'est un acquis du confinement pour mon blog! 😁 J'aime bien l'univers des ERP mais j'ai apprécié de sortir de mon créneau le temps du confinement. Avoir subitement beaucoup de temps devant moi du fait de la crise sanitaire a aidé à élargir mon horizon de consultant ERP spécialiste des outils de gestion.

Un blog ne réussit que s'il répond à un besoin. C'est ce que j'ai compris avec les années depuis le lancement du blog michelcampillo.info en 2004. La seule façon de savoir ce dont les internautes ont besoin est d'être soi-même et de vivre la vie comme tout le monde. Y compris en plein confinement ! Certains blogueurs n'ont pas encore trouvé ni leur public, ni les endroits où ils veulent enmener leur lecteurs. Ainsi ils expérimentent un peu de tout (games, sujets putaclick etc.) pour voir ce qu'est réellement leur créneau. D'autres utilisent juste le blog comme outil de prise de notes, pourquoi pas.

Mon créneau à moi est celui des ERP, c'est le domaine où je déroule mon expertise. Mais aborder le même sujet sous différents angles rend la création de contenu beaucoup plus facile et plus rationnelle. Ainsi quand je rapproche ERP et intelligence artificielle c'est précisément ce que je fais.

🚀 Se faire connaître sur Internet

Environ un article de blog tous les deux jours est le strict minimum pour attirer un flux de trafic décent et durable vers un blog. Il se trouve que je ne suis pas un blogueur professionnel, je ne vis pas économiquement de cette activité, donc en temps normal j'ai autre chose à faire qu'écrire tous les jours sur mon blog. C'est différent d'un community manager qui se demande tous les jours comment actualiser le site ou blog d’entreprise sur lequel il travaille. Or justement j'ai choisi ce défi confinement pour augmenter ma visibilité sur Internet. Verdict gagnant: un trafic multiplié par quatre entre janvier 2020 et aujourd'hui.

Pour les professionnels du blogging, un article de blog par jour est un bon début, mais idéalement ils doivent publier plusieurs articles par jour. En fait quelqu'un qui peut écrire deux articles de blog par jour peut rapidement se créer un calendrier éditorial comme je l'ai fait pendant le confinement. Sur six semaines on peut planifier suffisamment d'articles à l'avance pour prendre quelques jours de repos tout en publiant sur le blog ce contenu pré-écrit. C'est ce que j'ai fait certains jours. Ce n'est pas très éloigné de savoir comment piloter un projet ERP quand on y pense, cela reste de la planification.

Plus il y aura de contenu sur un site, plus les taux de rebond sont bas car les lecteurs parcourent les articles en cliquant sur les liens en milieu de texte (j'en ai mis plein dans cet article) au lieu de simplement lire un article sur le meilleur logiciel ERP par exemple, et partir voir ailleurs ensuite.

🚀 Combattre le perfectionnisme

Je me suis lancé aussi dans le défi confinement de publier tous les jours sur mon blog pour combattre le perfectionnisme. J'étais fier d'être perfectionniste. Je pensais que c'était une qualité admirable. Que cela signifiait que tout ce que je produisais serait parfait. Que je ne publierais jamais rien qui ne me plaise. Que je me cantonnerai exclusivement au monde de l'ERP, faire un choix de logiciel, bref le domaine que je connais et maîtrise le mieux, et à rester productif en travail à distance. Et puis j'ai lu sur Internet un passage sur le perfectionnisme qui m'a profondément marqué.

« Le perfectionnisme est un système de croyances autodestructeur et addictif qui alimente cette pensée primaire:« Si je suis parfait, vis parfaitement et fais tout parfaitement, je peux éviter ou minimiser les sentiments douloureux de honte, de jugement et de blâme. Le perfectionnisme est vaincu et autodestructeur simplement parce qu'il n'y a rien de tel que parfait. La perfection est un objectif inaccessible. De plus, le perfectionnisme est davantage une question de perception - nous voulons être perçus comme parfaits. Encore une fois, cela est impossible - il n'y a aucun moyen de contrôler la perception, quel que soit le temps et l'énergie que nous passons à essayer. Le perfectionnisme crée une dépendance parce que lorsque nous éprouvons invariablement la honte, le jugement et le blâme, nous pensons souvent que c'est parce que nous n'étions pas assez parfaits, plutôt que de remettre en question la logique défectueuse du perfectionnisme, nous devenons encore plus enracinés dans notre quête pour vivre, regarder, et faire tout juste. »

Poulpeo cashback: fiable ou douteux?

Je me retrouvais exactement, presque mot pour mot, dans cette description. Si j'ai publié si peu dernièrement (2018-2019) depuis ma mutation professionnelle à Aix en Provence, c'est parce que je suis obsédé de ne partager que ce que je considère comme parfait. Lorsque je travaille sur mes articles de blog, je passe beaucoup de temps à les relire, les corriger, les réécrire sous un angle plus percutant pour les lecteurs. Et honnêtement? 97% de ceux qui me lisent ne s'en rendent certainement pas compte.

Alors à quoi sert le perfectionnisme ? A rien quand on fait du blogging. Ce n'est pas comme rédiger un cahier des charges fonctionnel en vue d'implanter un ERP. Il faut faire la part des choses. Pour m'auto-discipliner contre le perfectionnisme, je me suis lancé ce défi de poster chaque jour durant le confinement. Et ça a marché! J'ai eu beaucoup de plaisir à écrire ces articles de blog en pleine crise sanitaire, au lieu de me morfondre. Je le dis: quand on écrit chaque jour comme je l'ai fait, au-revoir le perfectionnisme! On est plus approximatif dans la rédaction des posts, et ce n'est pas plus mal.

Sans l'objectif écrasant que j'avais auparavant d'écrire de façon aussi parfait que possible, j'ai pu concentrer mon attention sur le processus d'écriture. J'ai arrêté d'agoniser sur le meilleur choix de mots. J'ai écris plus vite, de façon plus nerveuse. J'ai considérablement fait baisser la pression sur le contenu de mes publications.

🚀 En conclusion

J'ai toujours été un blogueur irrégulier, mais c'est quelque chose que j'ai rêvé de changer le temps de confinement. C'est fait, et je n'en suis pas peu fier. Je peux commencer à me concentrer sur l’amélioration d’autres aspects de moi-même. 😁 La lutte contre mon perfectionnisme n'était que le premier point de la liste.

➽ Je suis consultant d'entreprise, spécialiste en outils de gestion. Sur mon blog je m'interroge sur les problématiques de projets ERP à travers de nombreux articles publiés plusieurs fois par mois. Revenez souvent et abonnez-vous à ma newsletter.

Aix en Provence, le 9 mai 2020

Michel Campillo Michel Campillo, consultant d'entreprise
Logiciels de Gestion
06 89 56 58 18   
contact par email

➽ Autres billets pour entreprises qui investissent dans leurs réseaux sociaux: Supprimer un compte Facebook, Distanciation sociale et Facebook, Trouver tous les comptes d'une personne, Les pods d'engagement, Les réseaux d'ami à ami (friend-to-friend networks ou F2F).

Ce billet vous a plu? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous:

Facebook Twitter Mastodon LinkedIn

Merci de vos partages! Maintenant à vous de commenter. 😍

>>>


🎯 Autres options: Odoo BTP, ma newsletter, un logiciel de gestion BTP et qu'est ce qu'un ERP.
✇ En télétravail depuis le 16 mars (en confinement Covid-19)

Copyright © 2004-2020 Michel Campillo, tous droits réservés

eXTReMe Tracker