Le consultant fonctionnel forme les équipes et transfére ses compétences vers le client

La pratique du management de transition, une solution aux crises entrepreneuriales

Apparu aux Pays-Bas, le management de transition est une manœuvre d’entreprise employée dans les situations de crise. Elle consiste à confier un poste clé au niveau de la direction à un agent externe, appelé manager de transition, pendant une courte durée. Dans le passé, cette technique était spécialement utilisée pour remédier à des cas compromettants. Elle s’applique dans les cas d’urgence et quand les enjeux sont majeurs. À titre d’exemple, la fermeture de sites, l’absence d’un dirigeant ou un déficit du management faisait partie de ses tâches.

Le management de transition
La pratique du management de transition, une solution aux crises entrepreneuriales

Au fil du temps, son domaine d’exercice s’est élargi et comprend désormais les crises positives qu’une firme peut traverser. De ce fait, cela peut concerner l’amélioration de la performance interne ou encore la mise en œuvre d’un projet stratégique. Ce procédé né dans les années 1970 a connu un fort développement dans l’Hexagone à partir des années 2000.

L’étendue du pouvoir du manager de transition

Diverses raisons peuvent pousser les dirigeants d’une firme à pratiquer le management de transition, autrefois appelé Intérim management. D’ailleurs, le manager de transition peut intervenir à tous les niveaux et dans tous les secteurs d’activités. Dans le cadre de sa mission, il peut émettre des décisions à la direction générale ou à la direction des achats. Tel est aussi le cas dans le domaine de l’industrie, de la finance, des ressources humaines et de la logistique. Quant aux compétences de cet agent externe, ses services sont sollicités pour un redéploiement et une restructuration.

Il en est de même concernant le redressement d’une entreprise face à une situation critique, la gestion de crise ou encore les cessions d’activités. Quant aux crises positives, cela se réfère au développement des activités, à la fusion, à l’acquisition ou à l’amélioration des outils de production. En outre, le manager de transition est apte à mener un projet spécifique.

Les critères d’un manager de transition

L’importance des missions confiées au manager de transition exige de lui un profil bien précis. Tout d’abord, son expérience professionnelle dans le domaine doit être solide et avérée. Ainsi, un exercice allant de 15 à 25 ans dans le management de transition est requis. Ensuite, la mobilité est indispensable, car les missions du manager peuvent s’effectuer en France ou même à l’international. Vu que la prestation de cet agent est sollicitée en cas d’urgence et dans une durée déterminée, la réactivité et la capacité d’adaptation lui sont utiles. Et vu qu’il a peu de temps pour connaître la culture de la firme, le sens de l’écoute lui est nécessaire pour mener les équipes vers les objectifs.

Comme le manager de transition est le principal acteur du changement, son leadership doit être naturel. Enfin, il est de suite opérationnel et capable de trouver rapidement les solutions appropriées.

Paris, le 20 novembre 2018

Facebook Twitter Google LinkedIn

Merci de vos partages!

Comment Form is loading comments...

Michel Campillo Michel Campillo, consultant d'entreprise
Logiciels de Gestion
06 89 56 58 18   
contact par email

>>>
Chat


🎯 Autres options: l'actualité du BTP, ma newsletter, un logiciel de gestion BTP, voir le plan du site.
Je suis en congé à compter du 17 Décembre. Joyeux Noël!

Copyright © 2018 Michel Campillo, tous droits réservés

eXTReMe Tracker