Le consultant ERP peut intervenir directement chez un éditeur ou en cabinet conseil

L’importance du suivi individuel d’un consultant en SSII

L’importance du suivi individuel d’un consultant en SSIILes consultants ERP qui sont passés en cours de carrière par la case SSII peuvent en témoigner, dans les pires SSII « on vous chasse, on vous place et on vous oublie ». Cette phrase interpelle tout un chacun, c'est pourquoi il est indispensable de suivre ses consultants dans une société de service tout en ayant bien défini les objectifs.

En règle générale, lorsque vous entrez dans une Société de service, vous êtes recruté sur « projet » ou sur « profil ».

Dans le cas d’un recrutement sur « projet », la société de service, vous présente un projet qui correspond à vos attentes, vous motive et c’est le début d’une collaboration.

Consultant en SSII, un pari réussi
Les SSII peuvent sortir de leur image de marchand de viande si elles suivent leurs consultants

Ce qui est important c’est d’être à l’écoute du consultant, de ce qu’il a envie de faire, il s’agit de s’intéresser à lui et de renverser le marché, de ne pas « faire coller des compétences pour un besoin client » mais interroger le consultant sur ses motivations, son projet idéal et le lui trouver.

Dans cette nouvelle collaboration, une SSII qui considère ses collaborateurs, s’assure de la bonne exécution du projet ERP en effectuant un suivi technique régulier, car un consultant ERP évolue au quotidien, il a des aspirations quand il commence il aura aussi envie d’évoluer dans sa carrière.

Les points techniques permettent de soulever : des points positifs, des choses à améliorer pour progresser, ils permettent aussi de rassurer le consultant sur son travail, et sur la visibilité de son projet chez le client. Etant donné qu’il s’agit d’une relation tripartite, un rendez-vous est organisé entre la société de service, le consultant et le réfèrent projet chez le client. L’idéal est à minima 2 fois par an.

Première partie abordée : le bilan du projet en cours

Parfois, les consultants ont simplement envie de se perfectionner sur une techno, un langage comme le SQL Oracle dans lequel ils veulent devenir expert, un type de formation utilisateur qu'ils souhaitent donner, la possibilité de travailler avec une solution ERP sur mesure.

Cette partie est une discussion ouverte, réalisée entre le référent projet du client qui fait son bilan et le consultant qui fait le sien. Si le référent du client est bien présent sur le projet depuis le tout début de l'accompagnement au choix du logiciel de gestion, il doit connaître suffisamment les contours de l'ERP pour avoir cette discussion ouverte avec le consultant.

Sans oublier d’aborder les objectifs de la prochaine période.

Deuxième partie : le bilan humain

En cas de difficultés, la société de service doit être capable de proposer des solutions aussi bien sur le plan humain que sur le plan technique. Ce n'est pas toujours facile, quand on connaît les difficultés de recrutement en octobre 2020 dans le domaine informatique.

Les avantages et inconvénients à travailler en SSII plutôt que chez un client final sont bien connus. Au niveau technique on attend de la SSII qu'elle organise des formations sur les technologies demandées par le client ou le consultant. Au niveau humain la SSII qui a internalisée au sein de son management la fonction de coach, accompagne ses consultants vers plus de bien-être au travail.

Toutes les SSII n'ont pas les compétences en interne pour aider leurs collaborateurs en difficulté sur des problématiques personnelles rencontrées dans le monde professionnel.

Cela peut être abordé sous forme de rencontre pour pouvoir donner des outils de développement personnel, adaptés pour chaque consultant avec des points réguliers pour faire avancer les sujets abordés. N'oublions pas que le client a parfois bataillé pour trouver le bon ERP pour son entreprise, il faut au minimum que face à lui le consultant qui va former les utilisteurs de la société soit à l'aise.

A titre d’exemple :

Un collaborateur rencontrait des problèmes de confiance en lui face à son réfèrent projet chez le client, il faut lui permettre de prendre conscience de ses qualités, de savoir résumer ses actions quotidiennes et de les mettre en place sous forme de reporting régulier auprès de son réfèrent chez le client.

Résultat :

Le référent client a pris conscience au fur et à mesure de tout ce que réalisait le collaborateur et a commencé à le valoriser pour ses résultats.

Le consultant a pu regagner de la confiance en lui en communiquant mieux et en sachant mettre valeur ses actions. Sans suivi régulier, l'entreprise serait passée à côté de cette problématique qui a permis à tout le monde d’évoluer. Dans le suivi d’un consultant il faut prévoir également un Entretien Annuel Individuel qui correspond au bilan global sur l’année, un document est envoyé par la société de service qui permet de faire le bilan de l’année, fixer les objectifs de l’année suivante et aborder l’augmentation annuelle.

On sait que les consultants nomades et connectés travaillent au quotidien chez les clients et ne sont pas en contact avec leur société de service.

Pour ne pas être uniquement une fiche de paie dans une boite aux lettres chaque mois, ces points sont indispensables pour créer du lien, pour que les consultants soient considérés et ne se sentent pas oubliés sur leur projet et assimilé à des numéros.

Aix en Provence, le 29 juin 2019

Ce post vous a aidé? Alors partagez-le avec d'autres utilisateurs en cliquant sur les boutons ci-dessous:

Facebook Twitter Mastodon LinkedIn

Merci de vos partages! Maintenant à vous de commenter. 😍

Michel Campillo Michel Campillo, consultant d'entreprise
Logiciels de Gestion
06 89 56 58 18   
contact par email

>>>


🎯 Autres options: Odoo BTP, ma newsletter, un logiciel de gestion BTP et qu'est ce qu'un ERP.
✇ En télétravail post-confinement deux jours chaque semaine

Copyright © 2004-2020 Michel Campillo, tous droits réservés

eXTReMe Tracker